Vie économique

Liste des artisans de la commune 

NOM DIRIGEANTS  ACTIVITES ADRESSE CONTACT
BOITTIN Gérard   Menuiserie 22, Rue Méloin                   35300 FOUGERES 02.99.99.42.82
boittin.veronique@orange.fr
BOYERE PAYSAGE   Paysagiste Lieu-dit Cherinel                35133 LA SELLE-EN-LUITRÉ 02.99.97.96.47
boyere.paysage@gmail.com
CAILLERE Hervé   Couverture – Charpente Chemin de Malhère              35133 LAIGNELET 02.99.94.18.76
esnouf.natacha@orange.fr
CLOSSAIS Jonathan   Maréchal-Ferrant Le Haut Ouret                          35133 LAIGNELET 02.99.94.40.49
jonathan.clossais@wanadoo.fr
SARL CHB CHAUFFAGE HAUTE BRETAGNE Mr COGNET Antoine Chauffage électrique 29, Le Grésillon                        35133 LAIGNELET 02.23.51.04.84
contact@chauffage-elec.com
D Solutions Courtage Mr DASSÉ Cédric  Courtier – protection sociale La Forêt Maubèche                35133 LAIGNELET 06.52.54.96.02
dassecedric@dsolutionscourtage.fr
www.dsolutionscourtage.fr
GENDROT Thierry   Peintre 5, Résidence Le Val              35133 LAIGNELET 06.88.97.71.21                                                 02.99.94.22.76
thierry.gendrot@aliceadsl.fr
GUIMARD MENUISERIE GUIMARD Raymond Menuisier Loëdron                                  35133 LAIGNELET 02.99.99.17.00
guimard.raymond@orange.fr
BRASSET Patrice   Boulangerie – Epicerie 9bis, Avenue du Maine      35133 LAIGNELET 09.86.58.05.70
patricethebaker@hotmail.fr
RESTAURANT LA FORGE LEROY Frédéric Restaurant 16, Avenue du Maine          35133 LAIGNELET 02.99.94.45.11
fred.lmx@wanadoo.fr
MAUDHUI Hervé   Bois de chauffage, bûche de nuit, granulé à bois La Maltière                            35133 LAIGNELET 06.50.81.27.94                                             02.99.95.27.06
hervé.maudhui@orange.fr
TRANSECO ATLANTIQUE Mr MOUTEL Gérard Transporteur 24, Résidence Le Clos d’Augustine                           35133 LAIGNELET 06.61.22.78.80
gerardmoutel@laposte.net
SARL PASQUET Mr PASQUET Benoît peinture décoration 42, Avenue du Maine       35133 LAIGNELET 02.99.94.47.08
pasquet35@orange.fr 
HAIR PLANET Mme ROUPNEL Manuel Salon de Coiffure 7bis, Avenue du Maine            35133 LAIGNELET 02.99.99.22.98
hair.planet@orange.fr
TRANSPORT TUMOINE Mr TUMOINE Anthony Transporteur L’Orée du Bois                            35133 LAIGNELET 02.99.94.49.94
transports.tumoine@orange.fr
SCI C PARTI  Mme Martinais Estelle expertise comptable ZA La Massonnais             35133 LAIGNELET estelle.proemagestion@orange.fr
GARAGE VALLEE Mr VALLÉE Mickael Garage automobile ZA La Massonnais              35133 LAIGNELET 02.99.99.69.59   garage.mickael.vallee@orange.fr 
MOUSS’AUTO FOUGÈRES Mr Quinton Christophe   1, rue Alfred Sauvy            35133 LA SELLE-EN-LUITRÉ 02.99.94.11.56  christophequinton@orange.fr
AMBULANCES DU BEFFROI Mr DEMARQUET et Mme DESCLOS Taxis et ambulances ZA La Massonnais                35133 LAIGNELET 02.99.94.50.44 ambulances.beffroi@orange.fr
CABINET INFIRMIÈRES Mmes LECERF et FORVEILLE Infirmières à domicile 2, Avenue du Maine          35133 LAIGNELET 02.23.51.04.68   lauraforveille@gmail.com
danielelecerf@hotmail.fr
NMTP LOCATION Mr MALLE Nicolas Travaux Publics 3, Résidence Émeraude 35133 LAIGNELET 06.85.46.45.43       nicolasmalle.nmtp.location@gmail.com

 

Zone d’activités  de la Massonnais

Les installations confirment l’intérêt de notre démarche et la volonté de mailler le territoire d’activités économiques.

Ce choix affirme le dynamisme des communes situées à l’Est de Fougères.

Le secteur de La Massonnais offre des possibilités d’accueil en fonction de vos besoins.

 

Les dernières acquisitions foncières réalisées en 2021 permettent de répondre à la demande des investisseurs.

 

: Disponibilité actuelle

Contacter la mairie au 02.99.94.46.08, des élus engagés étudieront votre demande.

 

 

Espaces de qualité et de biodiversité

Travaux 2020

Les orientations budgétaires :

  • Activités économiques, orientations d’aménagement
    • Contrat d’objectifs développement durable
    • Révision du PLU
    • Réalisation de branchements pour viabilisation de parcelles constructibles
    • Effacement de réseaux (La Pichonnais – Le Clos Coris)
    • Eclairage public Chemin du Pâtis et du terrain de football
    • Modernisation des postes de relèvement (La Pichonnais – Malhère)
    • Travaux salle multi-activités

 

  • Mobilité, accompagnement dans le cadre de la mise en œuvre de la rocade Est
    • Etude et réalisation de la liaison douce
    • Aménagement des circulations des transports en commun

 

  • Accueil familles et personnes âgées
    • Construction d’un Pôle Enfance
    • Lotissement résidence Le Clos d’Augustine
    • Lotissement résidence des Verriers
    • Etude Emeraude 2
    • Réflexion sur de nouveaux logements sociaux
    • Acquisitions foncières

 

  • Patrimoine
    • Voirie : travaux et entretien
    • Sentier des Croix et des Calvaires
    • Plaque commémorative des anciens maires
    • Jardin pomologique

 

  • Accompagnement associations / cadre de vie
    • Mutualisation des équipements sportifs
    • Sécurisation des déplacements

 

  • Équipements
    • Salle commune de la résidence intergénérationnelle : achat d’équipement et de mobilier
    • Ecole : réalisation d’un préau et achat d’équipement pour les activités scolaires
    • RIPAME de 7 lieux : achat d’équipement et de mobilier
    • Salle communale : aménagement de la cuisine et achat d’équipement

 

  • Services communaux
    • Mairie : isolation phonique de bureau
    • Service administratif : achat de matériel
    • Service technique : achat de matériel
    • Ecole : achat de matériel

VOIR LE BUDGET 2020

Etudes en cours

LAIGNELET 2030

Ce projet commencé en 2017-2018 a été présenté aux Agnelais et Agnelaises le 21 mai 2019.

réunion publique

Ce moment de concertation a permis à chacun de prendre connaissance des réflexions engagées avec l’aide du bureau d’études TECAM-GESLAND-HAMELOT.

Il fait suite au 1er contrat d’objectif réalisé à la fin du 20ème siècle.

Cette étude traite des questions de mobilité, de l’enfance, des bâtiments publics, des services de l’accueil de nouveaux habitants, du stationnement au cœur du village, de la sécurité routière, des liaisons douces en direction de Fougères, des partenariats avec les autres communes du secteur Nord et Est.

Elle est soutenue financièrement par le Conseil Départemental.

Les échanges avec les habitants ont permis d’expliquer nos objectifs, de noter les remarques et d’élargir les thèmes à prendre en compte.

Le cabinet aura l’été pour nous proposer une analyse complète afin de présenter des orientations plus concrètes.

Avant la fin de l’année, une nouvelle réunion permettra de présenter des choix pour les prochaines années.

La municipalité a accueilli les Agnelaises et les Agnelais pour échanger dans le cadre du contrat d’objectifs et de développement durable le mardi 7 décembre 2021 à 20h.

Ce moment concluait le travail réalisé depuis début 2018. Le temps d’études a été long car contraint par la crise sanitaire. Cette situation a pénalisé les travaux et notamment les réunions participatives avec les habitants.

Les objectifs  de cette étude :

  • Mener une réflexion inscrivant les principes du développement durable
  • Respecter l’environnement et valoriser l’identité communale
  • Revitaliser et conforter le centre bourg

En étudiant :

  • Le venir de plusieurs bâtiments communaux
  • Le développement des mobilités
  • L’accueil de nouveaux habitants
  • L’amélioration des services et des équipements de services
  • L’accueil de nouveaux commerces de proximité

Le bureau d’études composé du Cabinet TECAM et des architectes Gesland / Hamelot a présenté les différentes étapes du projet.

Ils ont détaillé chaque sujet en indiquant que le débat n’était pas clos. L’équipe municipale fera une synthèse en privilégiant l’intérêt général de la commune.

Les échanges nourris ont concerné surtout :

  • l’aménagement de l’Espace St Martin situé entre le salon de coiffure et l’église. Ce lieu doit recevoir un bâtiment avec parking pour accueillir des logements locatifs et des cellules pour des commerces de proximité ainsi que des activités paramédicales.
  • Le déménagement de la Mairie dans le Presbytère. Les idées avancées partagent le bien-fondé de cette opération mais les personnes présentes souhaitent ne pas impacter la façade de ce beau bâtiment. Une extension sur l’arrière serait préférable.
  • Le déplacement de la bibliothèque est envisagé afin de créer un pôle culturel et associatif en remplacement de l’accueil de loisir actuel.
  • Après les dernières réalisations liées aux mobilités, il est présenté l’aménagement de l’avenue de Bretagne entre le carrefour de la Croix aux morts et l’école. Une solution émerge de la voie douce partagé rassemblent les véhicules, les piétons, les engins agricoles, les vélos… C’est innovant et encore expérimental. Il est évoqué aussi le problème des stationnements en bordure de la route actuelle.
  • Les aménagements pour le bus, une étude complémentaire est actuellement engagée pour répondre aux besoins des usagers et à l’amélioration du fonctionnement de ce service très apprécié.

Par ailleurs, l’aménagement de la voirie de la Résidence le Clos Coris a été aussi soulevé ainsi que le nombre de place au stationnement dans le cœur du bourg.

Puis chaque opération a été estimée. Le programme total est d’environ 3.6 millions d’euros HT.

Des points ont été présentés :

  • L’espace enfance – jeunesse
  • L’espace St Martin
  • L’espace culturel et associatif
  • L’aménagement de l’avenue de Bretagne
  • La construction ou la réhabilitation de logement à l’ancienne école et à la salle paroissiale
  • La mairie

AMÉNAGEMENT ARRÊTS DE BUS

Des arrêts de bus vont être créés sur le circuit de bus secteur de la rue de la Forêt, de l’école et de la ZA La Massonnais.

Plan de la Commune, ses balades

Après avoir sollicité le syndicat “Fougères Tourisme”, notre commune s’est engagée dans une étude de valorisation de notre patrimoine lié notamment à la pratique de la randonnée.

Les communes rurales riveraines ont été associées ainsi que les associations pratiquant la randonnée, la course à pied et le vélo.

Un axe nous a rapidement rassemblé autour du thème “Les croix et calvaires”.

La création d’itinéraires permettrait de lier les communes de Laignelet, Landéan, Le Loroux et La Bazouge-du-Désert vers Pontmain. Ces circuits valoriseraient aussi tout notre potentiel de commerces de proximité voir d’hébergement temporaire.

L’étude permettra aussi de refondre le balisage, les guides et de mailler le territoire d’aires de pique-nique voir d’aires de camping-car…

À suivre !

Histoire de la commune

DE ST MARTIN DES BOIS A LAIGNELET.
L’Eglise de Laignelet est consacrée à Saint Martin. Rien de plus normal puisque St Martin des Bois fut le premier nom de Laignelet.
Premiers habitants des lieux, des ermites vivaient dans la forêt autour d’une église consacrée à St Martin, mais située plus à l’est, vers Landéan, au point culminant de la forêt. Vers la fin du XIème siècle, Raoul Ier de Fougères donna cette église aux moines de l’abbaye d’évron et la transféra dans un cimetière du nom d’Agnelet (elle est mentionnée au XIème siècle sous le nom de “ecclesia de Agnello”, l’église de l’agneau), il voulait ainsi éloigner les ermites de ses terres de chasse, et il leur confia l’abbaye de Savigny, plus au nord.
Mieux située au bord d’une route, c’est peut-être la vraie raison de son transfert, l’église devint le centre d’une paroisse, la protection sacrée du cimetière favorisant l’apparition d’un village du nom de l’Aignelet, puis Laignelet; l’Abbaye d’Evron y fit construire un prieuré.

LA FEODALITE
Comme ailleurs, le territoire de Laignelet comporte d’anciennes mottes castrales, témoins de l’insécurité qui régnait dans la deuxième moitié du XIème siècle: Celle de la Fontaine la Chèze et celle de Malhaire, à 800 m du bourg, détruite aujourd’hui; seuls des talus sont encore visibles.

L’ANCIENNE EGLISE
Il ne reste rien de l’église primitive, détruite à la fin du XIXème siècle pour faire place à l’édifice actuel. Elle comportait une nef romane remaniée au XVIème siècle, le choeur ayant lui, été reconstruit en 1830.

LA NOUVELLE EGLISE
La présence de la verrerie contribua à l’augmentation de la population de la commune. Les 1000 habitants de 1860 avaient presque doublé au début du siècle ( 1993 en 1911).
L’ancienne église romane jugée trop petite, elle fut remplacée par l’édifice actuel, construit entre 1887 et 1890. Le patron de la verrerie, maire de Laignelet, n’y fut certainement pas pour rien.
Ce fut la première église de l’architecte rennais Louis Hérault: église-halle (un seul toit pour trois nefs), dont la voûte bombée et les 12 fins piliers évoquent le style gothique angevin. Deux chapelles (de la vierge et de St Joseph) donnent à l’église une certaine ampleur: le transept étant presque aussi long que la nef. La façade et le clocher ne furent cependant terminés qu’entre 1922 et 1926, la guerre ayant reculé l’achèvement et hélas altéré les projets initiaux: la tour semble s’adapter moyennement à la façade de tuffeau et n’a pas été terminée (ni corniche, ni flèche). On y note la présence sur le tympan d’un Agneau de Dieu en mosaïque qui reprend le motif de l’ancienne porte principale. L’édifice a été récemment restauré.
Le fond de l’église s’orne d’une copie d’un grand tableau ( le Christ en croix) donnée par l’empereur Napoléon III en 1858 à l’occasion de sa venue à Rennes pour l’inauguration du chemin de fer, une copie d’une oeuvre célèbre de Philippe de Champaigne (XVIIème siècle).

UNE ACTIVITE LIEE A LA FORET : SABOTIERS ET VERRIERS
Les hêtres de la forêt constituèrent une matière première de premier choix pour de nombreux sabotiers, mais c’est surtout à ses verriers que Laignelet dût sa renommée: des terrains sablonneux, la forêt, les fougères, dont les cendres sont riches en soude, constituaient des éléments particulièrement intéressants pour l’élaboration du verre. La Verrerie de la Bellovière nait vers 1646.A la veille de la révolution, la verrerie de Laignelet était l’une des deux seules verreries importantes de Bretagne. Elle employa jusqu’à 400 ouvriers au début du XXème siècle. Son directeur d’alors, Henry Chupin, ouvert aux idées sociales de la démocratie chrétienne en vogue dans la deuxième moitié du XIXème siècle, en fit un véritable modèle de cité ouvrière au système social très particulier. “On peut vivre toute une longue vie sans sortir de la Verrerie de Laignelet” disait une brochure: des maisons rappelant les corons du Nord, abritaient la majorité des familles des ouvriers, un Conseil d’usine permettait un certain dialogue entre administration et ouvriers, une Société de Secours Mutuel venait en aide en cas de maladie, une Société coopérative ouvrière d’alimentation pourvoyait la cité en produits à prix réduits. Les loisirs n’étaient pas en reste avec l’organisation d’une fanfare, d’une société de gymnastique, d’une troupe de théâtre,d’une bibliothèque et bien sûr on y trouvait une chapelle.
La Verrerie ferma définitivement au début des années trente.

UN IMPORTANT CHANGEMENT
Jusqu’au milieu du XXème siècle, Laignelet était une commune de 1936 hectares dont 625 en forêt, beaucoup plus vaste qu’aujourd’hui. Son territoire s’étendait jusqu’à l’hôpital de Fougères, englobant entre autres les quartiers actuels de la Forairie et des Cotterêts.
Déjà, en 1910, l’agrandissement du cimetière de Fougères avait fait perdre à la commune plus d’un hectare. Le développement urbain de sa grande voisine l’incitait à vouloir s’étendre dans la direction de Laignelet. De 1910 à 1950, le conseil municipal eut à s’élever “contre cet envahissement” que constituaient les demandes d’annexion répétées de Fougères. Peine perdue, le 18 mars 1953, Laignelet, comme d’autres communes autour de Fougères, perdit 263 hectares 18, sa population passa de plus de 2000 habitants en 1946, à seulement 506 au recensement de 1954. En perdant des parties déjà urbanisés, la commune reprit un caractère plus rural. Son école publique ferma en 1973, et l’école privée disparut en 1990.

LE RENOUVEAU
Le dernier recensement fixe à 917 habitants pour 2008 sur la commune. La population devrait dépasser le seuil de 1000 habitants suite à la création de nouveaux lotissements.
En quelques années, la commune aura ainsi accueilli plus de 50 foyers. Ce rajeunissement de la population a permis la réouverture d’une école en 2006.
En fin d’année 2005, 2 nouveaux commerces ont été créés sur la commune apportant ainsi de nouveaux services aux agnelais. Ce nouveau point de centralité dans la commune est devenu un pôle d’animation et de rencontre dans le bourg.
De plus, le cadre champêtre et proche de Fougères, la proximité immédiate de la forêt sont des atouts fort convoités aujourd’hui.

Les Ermites de Saint Martin des Bois avaient vu juste !

Lotissements Communaux

Les lotissements sont à 3mn de Fougères, à 5mn de la zone de l’Aumaillerie par la nouvelle rocade et à 1mn de la forêt domaniale.

Prenez contact avec les services de la mairie pour une rencontre avec Monsieur le Maire.

Résidence du Clos d’Augustine

Cette zone d’habitat située à l’est du bourg, ayant les caractéristiques d’un écoquartier est composée de 26 lots constructibles.

A ce jour, il reste 1 lot d’une valeur de 30 369,60€ (TTC), pour une surface de 444 m².

 

plan-de-situation

 

 

Prix de vente des terrains

Résidence de la Source

residence-de-la-source

Cette petite résidence dans l’agglomération se niche dans un écrin de verdure au paysage conservé. De jeunes couples ont déjà fait leur maison.

Son exposition Sud et Est permet de belles réalisations.

Il reste 3 terrains offrant des possibilités variées.

Les derniers aménagements de voirie dont l’éclairage public sont souhaités pour la fin de l’année.

Vous trouverez ci-dessous le lot constructible restant :

  • lot 6 : 29 706.80 € (460m²)

Le prix indiqué est TTC.

derniere-construction-source-nov-2015-1

 

Résidence la Vallée

La résidence la Vallée sera située route de la Foucherais. 49 lots seront viabilisés au cours du 1er trimestre 2022.

Prix au m²: 73€ HT

Renseignements en mairie.